mardi 7 décembre 2010

Illusion graphique 1

Combien de jambes???

Un visage de face et de profil

Combien de points noirs????





Une illusion d'optique st une erreur de perception causée par une fausse apparence.








Chahya Tayba :3ejja merguez, Carbonara Pizza et Tarte.







jeudi 25 novembre 2010

Nounou le chat










Mise en œuvre et fonctionnement


Tout réchaud à hydrocarbure liquide doit être préchauffé pour que le carburant puisse facilement passer à l'état de gaz inflammable par mélange avec l'oxygène contenu dans l'air. Il faut donc procéder à un court préchauffage du réchaud, à l'aide d'une faible quantité d'un quelconque carburant (alcool, ou un peu d'essence prélevée dans le réservoir) dans la petite cuvette emboutie située à la partie supérieure du réservoir, à la base du vaporisateur. Ce préchauffage a aussi pour effet de dilater l'air contenu dans le réservoir et de pousser l'essence vers le brûleur. L'été, il suffit de tenir le réservoir entre les mains durant quelques minutes pour créer la surpression nécessaire.

Le préchauffage achevé (environ une minute), on allume le réchaud normalement, à l'aide d'une allumette. La chaleur du brûleur entretient alors la pression d'air dans le réservoir.

http://www.primus.eu/Templates/Pages/3_cols_white_middle.aspx?SectionId=5890

Chanson d'amour



Chanson d'amour


Parle moi de ton cœur
Et de tous tes malheurs.
Confies moi tes secrets
Et je les écouterais...
N'aies pas peur de parler,
C'est bon parfois de se vider...
Je veux tout partager,
Etre en toute complicité...

Mon être s'est envolé
Dès que tu m'as embrassé
Mon coeur a palpité
Et mon corps frissonné...

As-tu ressenti cela ?
Je t'en prie, dis le moi,
J'ai envie de savoir,
Ne plus être dans le noir...

Dis moi tes sentiments
Et ce que tu ressens...
Ce n'est pas compliqué,
Laisse toi simplement aller...
Je serais comblée de bonheur
Si tu osais ouvrir ton coeur...
Moi, je t'aime très fort
Oh oui, de tout mon corps...

Tu m'as fait craquer,
Grâce à toi, j'ai recommencé...
Doucement à aimer...
Fortement à aimer...

Je tiens très fort à toi
J'ai peur que tu t'éloignes de moi
Je t'en prie, aime-moi...
Et je ferai tout pour toi.

Valérie S. (Art et Poèmes) mai 2002

mercredi 24 novembre 2010

Lever du soleil magnifique





Un lever de soleil magnifique au cap-bon.

Personne ne te remplacera


Personne ne te remplacera...
Dans mon cœur toujours tu seras...
Je ne passe aucune journée
Sans que tu sois dans mes pensées...
Je n'aime que toi,
J'ai besoin de toi...
Personne ne peut m'apporter
Ce que tu as su me donner...
Plus que tu ne crois,
Mon amour n'est désormais que pour toi...


Valérie S. (Art et Poèmes) juin 2003

Je me battrai pour toi


Je me battrai pour toi,
Je n'attendrai que toi...
J'attendrais le temps qu'il faudra
Pour me retrouver dans tes bras...
Car toi seul fait battre mon coeur
Et cela toutes les heures...
Chaque jour, je pense à toi
Chaque nuit, tu es avec moi...
Nous nous retrouverons
Pour partager nos émotions
Pour être heureux...
Tous les deux...

Valérie S. (Art et Poèmes) juin 2003

Billet 500 millimes

mardi 23 novembre 2010


L'argent peut acheter le plaisir... mais pas l'amour;

On peut acheter un spectacle....... mais pas la joie;

On peut acheter un esclave......... mais pas un ami;

On peut acheter une femme.......... mais pas une épouse;

On peut acheter une maison......... mais pas un foyer;

On peut acheter des aliments....... mais pas l'appétit;

On peut acheter des médicaments.... mais pas la santé;

On peut acheter des diplômes....... mais pas la culture;

On peut acheter des gardes du corps mais pas la sécurité;

On peut acheter des livres......... mais pas l'intelligence;

On peut acheter des tranquillisants mais pas la paix;

On peut acheter des indulgences.... mais pas le pardon;

On peut acheter la terre........... mais pas le ciel.

Fly To



Mon cadeau pour 3ammar 404

3 jarres



Un porteur d'eau indien avait deux grandes jarres, suspendues
  aux 2 extrémités d'une pièce de bois qui épousait la forme de ses
  épaules.
    
    L'une des jarres avait un éclat, et, alors que l'autre jarre
  conservait parfaitement toute son eau de source jusqu'à la maison 
  du maître, l'autre jarre perdait presque la moitié de sa précieuse 
  cargaison en cours de route.
  
    Cela dura 2 ans, pendant lesquels, chaque jour, le porteur d'eau
  ne livrait qu'une jarre et demi d'eau à chacun de ses voyages.  
  
    Bien sûr, la jarre parfaite était fière d'elle, puisqu'elle
  parvenait à remplir sa fonction du début à la fin sans faille.
    
    Mais la jarre abîmée avait honte de son imperfection et se
  sentait déprimée parce qu'elle ne parvenait à accomplir que la
  moitié de ce dont elle était censée être capable.
  
    Au bout de 2 ans de ce qu'elle considérait comme un échec
  permanent, la jarre endommagée s'adressa au porteur d'eau,
  au moment où celui-ci la remplissait à la source.  
  
    "Je me sens coupable, et je te prie de m'excuser." 
  
    "Pourquoi ?" demanda le porteur d'eau. "De quoi as-tu honte ?" 
  
    "Je n'ai réussi qu'à porter la moitié de ma cargaison d'eau
  à notre maître, pendant ces 2 ans, à cause de cet éclat qui
  fait fuire l'eau. Par ma faute, tu fais tous ces efforts, et,
  à la fin, tu ne livres à notre maître que la moitié de l'eau.
  Tu n'obtiens pas la reconnaissance complète de tes efforts",
  lui dit la jarre abîmée.
  
    Le porteur d'eau fut touché par cette confession, et, plein
  de compassion, répondit: "Pemndant que nous retournons à
  la maison du maître, je veux que tu regardes les fleurs
  magnifiques qu'il y a au bord du chemin".
  
    Au fur et à mesure de leur montée sur le chemin, au long
  de la colline, la vieille jarre vit de magnifiques fleurs 
  baignées de soleil sur les bords du chemin, et cela lui mit 
  du baume au coeur. Mais à la fin du parcours, elle se sentait 
  toujours aussi mal parce qu'elle avait encore perdu la moitié 
  de son eau.
  
    Le porteur d'eau dit à la jarre "T'es-tu rendu compte qu'il
  n'y avait de belles fleurs que de TON côté, et presque aucune
  du côté de la jarre parfaite? C'est parce que j'ai toujours su 
  que tu perdais de l'eau, et j'en ai tiré parti.
  
    J'ai planté des semences de fleurs de ton coté du chemin, et,
  chaque jour, tu les as arrosées tout au long du chemin.
    
    Pendant 2 ans, j'ai pu grâce à toi cueillir de magnifiques 
  fleurs qui ont décoré la table du maître. Sans toi, jamais 
 je n'aurais pu trouver des fleurs aussi fraîches et gracieuses."
  
    Morale de l'histoire: Nous avons tous des éclats, des blessures,
  des défauts. Nous sommes tous des jarres abîmées.
    
    Certains d'entre nous sont diminués par la vieillesse, d'autres
  ne brillent pas par leur intelligence, d'autres trop grands, trop 
  gros ou trop maigres, certains sont chauves, d'autres sont diminués
  physiquement, mais ce sont les éclats, les défauts en nous
  qui rendent nos vies intéressantes et exaltantes. 

Il était une fois, une île ou tous les différents sentiments
vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les
autres, l'Amour y compris.

Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler.
Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.

Seul l'Amour resta.

L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment.
Quand l'ile fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à
l'aide.

La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau.

L'Amour lui dit, "Richesse, peux-tu m'emmener?"

"Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai
pas
de place pour toi."

L'Amour decida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi
dans un magnifique vaisseau, "Orgueil, aide-moi je t'en prie !"
"Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais
endommager mon bateau."

La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda, "Tristesse,
laisse-moi venir avec toi."

"Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être
seule !"

Le Bonheur passa aussi à coté de l'Amour, mais il était si heureux
qu'il n'entendît même pas l'Amour l'appeler !

Soudain, une voix dit, "Viens Amour, je te prends avec moi."
C'était un vieillard qui avait parlé.

L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia
de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre
ferme, le vieillard s'en alla.

L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir

"Qui m'a aidé ?"

"C'était le Temps" répondit le Savoir.

"Le Temps ?" s'interrogea l'Amour.

"Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?"

Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit :

"C'est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien
l'Amour est important dans la Vie."

7ell Blog





7ell Blog ??? Ok je l’ai fait, je viens de l’ouvrir. C’est mon premier blog et ma première fenêtre pour m’exprimer. Ces fenêtres ne sont pas nombreuses.